Blog

Les plantes du sommeil

June 9, 2017

 

Le sommeil, si agréable pour certains et si difficile à atteindre pour d'autres. Un vaste sujet et véritablement passionnant.

 

 

A quoi sert le sommeil ?

Pour fonctionner correctement pendant la phase d'éveil notre organisme a besoin d'un temps de repos, de récupération.
Pendant le sommeil il se passe énormément de choses : production d'hormones, réparation cellulaire, repos musculaire, repos digestif, repos intellectuel, phase accrue de détox, mise en mémoire, recharge nerveuse et hormonale, ...la liste est encore longue.
Une fois l'intérêt du sommeil clairement établie, on comprend mieux l'intérêt de le favoriser, car cela va donc bien au delà de la sensation de fatigue et des cernes.

Le souci est que nous dormons de moins en moins, 1h de moins qu'il y a 70 ans. Par nos vies stressantes, par les soucis qui ne quittent pas notre esprit quand on va se coucher, ....les raisons sont multiples et pour chacune il existe une solution naturelle.

La France est championne Européenne de consommation de somnifères, nos séniors de plus de 65 ans sont 3,5 millions à en prendre tous les soirs pour tomber dans les bras de Morphée.

 

Ces chiffres sont d'autant plus alarmants quand on se penche sur "les somnifères", leurs effets et leur fonctionnement.
La majorité de ces pilules sont des benzodiazépines ou assimilés (Temesta, Zolpidem, Seresta, Tranxène, Lexomil, Imovane, ...). Ils agissent directement sur un hormone appelée le GABA et produisent une réaction en chaîne sur plusieurs hormones.
La modification de ces hormones produit un sommeil "anesthésique" non réparateur pour l'organisme et non un sommeil "physiologique" qui lui est réparateur pour l'organisme.
Les effets secondaires de ces benzodiazépines sont :
- accoutumance
- faiblesse musculaire
- amnésie
- insomnies et anxiété

 

La biologie du sommeil :
L'état de veille/sommeil est régulé par la glande pinéale, une toute petite glande située dans le mésencéphale

 Cette glande produit entre 22h et 6h du matin 3 hormones qui sont cruciales pour un sommeil optimal :
- la Mélatonine : son rôle est d'éliminer les radicaux libres accumulés dans les tissus au cours de la journée, elle nettoie.

- la 6-Méthoxy-Harmalan : augmente la vigilance, la fréquence cardiaque, la pression artérielle et les contractions musculaires, elle assure l'état de veille.
- la Valentonine : baisse la vigilance, la fréquence cardiaque, la pression artérielle et les contractions musculaires, elle assure le maintien du sommeil.

 

La Mélatonine est souvent citée, à tord, comme l'hormone du sommeil. A vrai dire c'est son dosage sanguin qui permet d'établir la présence des deux autres hormones, la 6-Méthoxy-Harmalan et la Valentonine. La valentonine est la véritable hormone du sommeil.

 

Les dégâts des benzodiazépines et assimilés :
Pour comprendre les effets néfastes des somnifères il est essentiel de comprendre les différentes phases du sommeil.

 

 Phase I : les mouvements musculaires et la fréquence cardiaque diminuent, l'activité cérébrale ralentit et le rythme respiratoire devient plus calme et régulier.
Phase II : Le sujet est endormi mais reste très sensible aux stimulis extérieurs et se réveille facilement au moindre bruit
Phase III et IV : L'organisme est au repos, le réveil est difficile, c'est la phase de récupération organique.
Sommeil Paradoxal : Mise en mémoire, phase de rêves

 

Voici la comparaison des cycles du sommeil, avec ou sans somnifères.
- La durée du sommeil léger augmente considérablement or c'est un sommeil non réparateur pour l'organisme
- La durée du sommeil profond, récupérateur pour l'organisme, diminue
- La durée du sommeil paradoxal s'effondre, or elle est essentielle à la mise en mémoire

 

 

 

Heureusement, la nature pourvoit à tout ! Les plantes, que ce soit grâce à la phytothérapie ou à l'aromathérapie, sont là pour nous aider à faire de beaux rêves une fois la nuit tombée.

 

La phytothérapie au secours de vos nuits :

La camomille romaine ou camomille noble chamaemelum nobile, très connue chez nous car elle pousse facilement dans nos jardins.

 

Ses propriétés sédatives et anti-dépressives font d'elle une précieuse alliée pour favoriser l'endormissement.
Nos grand-mères l'utilisaient également pour calmer les douleurs menstruelles et les migraines car elle fluidifie le sang. Sa saveur douceur est très appréciable en tisane.

 

 

 

La lavande lavandula angustifolia est la reine des plantes calmantes et idéale pour les enfants.

 

 Grâce aux coumarines qu'elle contient elle est légèrement sédative du système nerveux central, elle calme anxiété et stress.
Elle apporte une note florale aux tisanes ou s'utilise en huile essentielle (plus efficace car plus concentré).

 

 

 

 

La passiflore passiflora incarnata, est d'une beauté incomparable. Elle peut être utilisée, en association à la griffonia, en vue du sevrage des somnifères.

 

Elle est sédative, anxiolytique, antalgique, anti-spasmodique musculaire, ...
Vous pourrez facilement la faire pousser dans votre jardin car c'est une plante grimpante assez envahissante.

 

 

 

 

 

 

L'escholtzia eschscholtzia californica, ou plus simplement pavot de Californie), une fois que vous pourrez prononcer son nom sans erreur alors il n'est plus question qu'elle quitte votre tiroir à tisane.

 

Elle est principalement utilisée pour lutter contre les troubles de l'endormissement mais elle est également très utile pour booster le système immunitaire.
Sédative, calmante, anxiolytique, hypnotique, et analgésique, voici les qualités de cette petite fleur. Elle pousse très facilement dans le sud de la France.

 

 

 

L'aubépine , deux variétés sur les 200 sont utilisées en phytothérapie : crataegus laevigata  ou crataegus monogyna.

 

Elle est la plante du cœur car elle est hypotensive, régulatrice du rythme cardiaque, vasodilatatrice, et tonique cardiaque.
Elle est également très utilisée pour ses propriétés sédatives du système nerveux central, calmante et anti-stress.

 

 

 

La valériane valeriana officinalis est une petite merveille très utilisée en phytothérapie.

 

En plus de favoriser l'endormissement elle procure un sommeil de meilleure qualité.
Sédative, calme l'agitation et l'anxiété, aide en cas de sevrage tabagique, améliore l'humeur et la concentration.

 

 

 

 

 

 

Toutes ces plantes sont très simples à intégrer dans votre routine quotidienne grâce aux tisanes. Ne pensez pas que les tisanes sont de simples boissons chaudes, ce sont de véritables boissons santé dont les principes actifs ont prouvé leur efficacité depuis bien des décennies.

Donc avant d'entrer dans le cercle infernal des somnifères, demandez conseil à un spécialiste, naturopathe ou phytothérapeute.

 

Quelques petits conseils pour favoriser le sommeil :
- faire du sport en journée, mais éviter après 18h
- manger plus léger le soir
- apprendre à décompresser
- ne pas trop boire le soir pour éviter les réveils nocturnes

 

 

Please reload

Featured Posts

Atelier : huiles essentielles au quotidien

November 7, 2018

1/2
Please reload

Archive
Please reload

Follow Me
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Pinterest Icon

Tel: 06 51 41 40 98

© 2016 ELIES Bénédicte - Naturopathe

Siret : 801 730 672 00046

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Pinterest Icon
  • White Instagram Icon