• Bénédicte Elies

Les plantes détox


Le printemps est le moment où, les fleurs et les bourgeons arrivent, la nature reprend vie. Mais c'est aussi le moment où les recettes détox apparaissent dans tous les magazines féminins, suivis de près par les régimes amaigrissants.

Il est vrai que le printemps est la meilleure période pour faire un peu de ménage dans l'organisme. C'est une période de renouveau, les températures sont plus clémentes et le soleil nous donne de l'énergie pour opérer quelques changements. Pour autant la "détox" ne s'improvise pas, les recettes efficaces sur les uns ne conviendront pas aux autres selon le niveau d'encrassement et le tempérament.

Quels sont les organes qui nettoient l'organisme et qu'il faut soutenir ou stimuler ?

LE FOIE

Cet organe est absolument extraordinaire, il se charge de tout nettoyer, filtrer, recycler, il participe à la digestion, produit le si précieux cholestérol, ....Il gère les déchets que l'on appelle les colles. Cet organe est un peu la poubelle de notre corps et malheureusement cette poubelle déborde souvent, d'où l'intérêt de la vider avec un peu de détox. Comment savoir si le foie est engorgé ? Rhumes, sinusites, acné, mauvaises digestions (constipation, diarrhée), ballonnements, migraines après 2 verres de vin, ....? Si ces maux vous sont familiers c'est que votre foie vous parle. Ce qu'il n'arrive plus à traiter il l'envoie vers la peau ou les poumons pour se décharger un peu.

Les plantes amies du foie et de la vésicule biliaire:

- le chardon marie, carduus marianus : cholagogue et cholérétique, antiallergique, tonique veineux. A boire en infusion : 1 cuillère à soupe pour 1/4 de litre d'eau, boire une tasse avant chaque repas. Il est amer mais très efficace !

- la chicorée sauvage, cichorium intybus : cholagogue, laxatif, antiseptique intestinal. La chicorée ce n'est pas que dans le café le matin !

- le romarin, rosmarinus officinalis : cholagogue et cholérétique, tonique général, diurétique. A boire en infusion : 1 cuillère à café par tasse. Très simple à cultiver, surtout dans le sud de la France. Il parfumera également très bien vos plats en sauce.

- l'hépatique des fontaines, marchantia polymorpha : cholagogue et diurétique. A boire en infusion : 1 cuillère à dessert pour 1/4 de litre d'eau. Pas plus d'une semaine de cure ! Toute petite, discrète, et pourtant elle fait des merveilles.

- la patience, patienta ou rumex crispus : en cas d'engorgement du foie, légèrement laxatif. A boire en décoction : 1 cuillère à soupe pour 1/4 de litre d'eau. 2 tasses en dehors des repas. Attention à ne pas confondre cette plante avec les fleurs patiences qui sont uniquement ornementales.

LES REINS

Leur travail est d'éliminer les acides et les cristaux, et ils travaillent dur ! Pour ne pas fatiguer les reins, il est important de boire suffisamment mais surtout une eau peu minéralisée (résidu sec inférieur ou équivalent à 100). Les minéraux non traités par les plantes sont très peu assimilables par l'organisme et se transforme en "sable" et s'accumulent en calculs dans les reins.

Comment savoir si les reins ont besoin d'un coup de pouce ? Calcul rénal ou colique néphrétique, albuminurie, crise de goutte, douleurs articulaires, rhumatismes, peau sèche, pellicules non grasses (comme de la neige).... Ce sont quelques signes d'un rein qui commence à se sentir débordé.

Les plantes amies des reins :

- la bruyère, calluna vulgaris : diurétique, antiseptique urinaire, astringente, antidiarrhétique. A boire en infusion : 1 cuillère à soupe pour 1 tasse d'eau bouillante.

Elle est présente partout en Bretagne et fleurit dès le mois de mars.vElle résiste très bien à l'hiver et ses températures fraîches.

- la prêle, equisitum arvense : diurétique, reminéralisante, cicatrisante

A ne pas confondre avec la prêle japonaise ou la prêle des marais qui sont toxiques !

A boire en tisane : 1 cuillère à café par tasse.

- la piloselle, hieracium pilosella : diurétique et cholagogue

A ne pas confondre avec les fleurs de pissenlit A boire en infusion : 50 gr pour 1 litre d'eau.

- le poireau, allium porum : laxatif, diurétique, anti-inflammatoire En soupe, en poêlée, en fondue, ...n'hésitez plus à manger des poireaux tout l'hiver !

(le vert se mange et les radicelles peuvent servir à faire un bouillon de légumes)

- le cassis, ribes nigrum : diurétique, antirhumatismal, anti-inflammatoire, troubles de la circulation. A boire en infusion (les feuilles) : 10 à 20 gr par jour à boire en 2 fois

Mode d'emploi :

- infusion : faire bouillir la plante entre 10 min, à couvert. Pour les fleurs ou feuilles peu fibreuses. - décoction : faire bouillir 10 à 20 min, à couvert. En général pour les racines ou écorces.

LA PEAU

La peau est un formidable organe de détox car elle est parsemée de glandes sudoripares et de glandes sébacées. Elle peut donc soulager le foie et les reins. Mais comment faire travailler la peau ? Tout simplement en transpirant. Le sport est le meilleur allié de la peau et de la détox en douceur. Chacun son sport, à chacun son rythme. L'essentiel est de bouger, de remettre le corps en mouvement (tout le monde n'a pas les ressources pour faire des marathons).

ET LE RESTE ?

Il est évident qu'une détox s'accompagne de repas plus légers, de sport et d'une hygiène de vie saine. Boire moins d'alcool et autres boissons sucrées. Prendre l'air, en forêt ou dans un parc selon votre environnement.

Avant de vous lancer dans une cure de détox au printemps prenez RDV avec votre naturopathe. Il pourra vous aider à établir la cure détox qui vous convient le mieux et est le plus adaptée à votre organisme.

#planesdetox #recettedétox #naturopathie #tisanedétox #phytothérapie

Tel: 06 51 41 40 98

© 2016 ELIES Bénédicte - Naturopathe

Siret : 801 730 672 00046

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Pinterest Icon
  • White Instagram Icon